DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Prems : Présentation

 Vous êtes ici : Accueil / Projets / Prems

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

Le lexique productif précoce de l’enfant est souvent décrit comme quantitativement et qualitativement très différent du lexique de l’adulte. Entre 1 et 3 ans, son lexique est particulièrement restreint et les premiers mots produits peuvent être très éloignés des mots cibles de l’adulte.
Plusieurs facteurs peuvent influencer le développement quantitatif et qualitatif des premiers mots produits par l’enfant. Parmi eux deux facteurs sont fréquemment pris en compte séparément dans les études: le développement phonético-phonologique et les propriétés de l’input.
La majorité des études montre comment la phonétique et la phonologie influencent la sélection des mots (stratégie d’évitement) et leur production (filtre articulatoire). De nombreuses propriétés de l’input ont également été envisagées comme facteurs influençant l’acquisition du lexique. Même si la plupart des recherches conduites à ce jour ne fournissent, dans la majorité des cas, que des preuves indirectes de l’influence de l’input sur l’acquisition du lexique, il apparait qu’il existe dans la communauté un consensus théorique général sur l’effet positif de l’input sur l’acquisition des premiers mots.

Ce projet porte donc sur le développement lexical chez le jeune enfant. Il a pour ambition une approche holistique qui prend en compte l’interface entre la production et la perception. Dans ce cadre, l’acquisition lexicale est vue comme un processus émergeant de l’interaction entre les capacités motrices et l’apprentissage à partir de l’input de l’environnement linguistique. Ainsi, le principal objectif de ce projet est de prendre en compte à la fois l’influence des contraintes articulatoires et les propriétés de l’input dans le choix des mots et dans leur réalisations chez les jeunes enfants avant le stade des 50 mots et après celui-ci, et ceci, dans une perspective translinguistique.

Jusqu’à présent, seule une poignée d’études a pris en compte les deux facteurs –phonétique/phonologie et input – simultanément pour les mêmes sujets. La prise en compte de ces deux facteurs majeurs nous permettra de mesurer le poids de chacun d’eux sur la production des premiers mots. Il permettra également d’observer les possibles interactions entre le développement phonétique et phonologique et l’input sur la production des premiers mots.

Dans notre étude les productions des enfants seront systématiquement comparées aux productions adultes et aux productions réalisées dans le cadre du langage adressé à l’enfant (LAE). Les influences du développement phonologique et de l’input seront observées en fonction du stade linguistique de l’enfant entre 12 et 30 mois : avant la production de 50 mots différents et après la production de 50 mots différents (i.e. avant et après l’explosion lexicale). Finalement, nous proposerons une comparaison translinguistique afin de vérifier si certains processus ne sont présents que dans une langue seulement ou s’il est possible de généraliser les résultats à plus d’une langue et en particulier à des langues appartenant à des familles linguistiques différentes. Parmi les quatre langues que nous avons choisi d’étudier, deux possèdent déjà de nombreuses descriptions (le français et l’anglais américain) et deux n’ont jamais été étudiées dans la perspective de la production des premiers mots (l’arabe tunisien et le tachelhit).

Notre objectif est de pouvoir répondre au moins en partie aux questions suivantes :

  • Est-ce que le développement phonétique/phonologique influence l’acquisition du lexique ?
  • Est-ce que les propriétés de l’input influence l’acquisition du lexique ?
  • Est-ce que l’un est plus déterminant que l’autre (a plus de poids que l’autre) ?
  • Si la réponse à ces trois premières questions est positive, est-ce que ceci est vrai pour tous les stades de développement que ce soit avant l’explosion lexicale ou après celle-ci ?
  • Enfin, est-ce que la réponse à ces questions est la même pour toutes les langues étudiées ?


Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site