DDL - UMR 5596
ISH - Bat C
14 avenue Berthelot
69007 Lyon
Tél : 04 72 72 64 12
Fax : 04 72 72 65 90
Contact

Odyssee : News

 Vous êtes ici : Accueil / Projets / Odyssee

NEWS


Juillet 2016: Premiers résultats des études en MEG chez les adultes et les enfants. Des données MEG ont été acquises chez 24 adultes (V. Boulenger et H. Laaksonen) et 11 enfants neurotypiques (H. Guiraud), les acquisitions chez les enfants se poursuivent, avec inclusion d'enfants dysphasiques également. Les données chez l'adulte montrent une synchronisation des oscillations du cortex temporal dans des bandes de fréquence centrées sur le débit syllabique (5-7 Hz pour la parole normale et 8-10 Hz pour la parole rapide). Un couplage cortico-acoustique est également observé dans la bande de fréquence correspondant à la fréquence fondamentale (F0) du signal. Les résultats chez les enfants neurotypiques suggèrent que la synchronisation entre rythmes cérébraux et linguistiques se produit également lorsque le débit de parole est normal ; en revanche, pour la parole produite plus rapidement, nous n'observons pas d'ajustement de la bande de fréquence des oscillations corticales sur le débit comme chez l'adulte. L'ensemble de ces résultats a été présenté lors de plusieurs conférences et fait l'objet de deux articles en préparation (Guiraud et al., Hincapié et al.).

Juin 2016: Résultats de l'étude comportementale de perception de parole rapide chez les enfants dysphasiques. Après avoir recruté 17 enfants dysphasiques et 17 enfants neurotypiques, Hélène Guiraud a montré un déficit de traitement de la parole rapide, accélérée naturellement ou artificiellement, chez les enfants dysphasiques. Nous interprétons ces résultats comme le reflet d'un trouble d'ajustement au rythme de la parole dans la dysphasie, qui pourrait être sous-tendu par un dysfonctionnement oscillatoire (Guiraud et al., soumis).

Octobre 2015: Ana-Sofia Hincapié, doctorante avec Karim Jerbi, rejoint le projet ODYSSEE. Ana-Sofia (Psychology Department, University of Montreal, Quebec, Canada & Pontificia Universidad Católica de Chile, Santiago du Chili, Chili) réalise une thèse sous la direction de K. Jerbi. Dans le cadre du projet ODYSSEE, elle est en charge de l'analyse des données MEG chez les adultes. Elle est également d'une aide très précieuse pour l'analyse des données MEG chez les enfants menée par Hélène Guiraud.

25/03/2014: Perception de la parole rapide dans la dysphasie expressive. Hélène Guiraud présentera ses données sur le traitement de la parole rapide chez les enfants présentant des troubles expressifs du langage à LSCD 2014: Workshop on Late Stages in Speech and Communication Development, à UCL (Londres, 3-4 avril) et aux 30èmes Journées d'Études sur la Parole (Le Mans, 24-27 juin).

31/01/2014: Départ de Hannu Laaksonen. Après un gros travail d'analyses des données MEG, Hannu a rejoint Helsinki pour une très bonne raison: un poste chez Nokia! Nous lui souhaitons une bonne continuation.

05/07/2013: Bravo! Hélène Guiraud a brillamment soutenu son mémoire de M2R en Neuropsychologie sur la perception de la parole rapide chez les enfants sains et les enfants avec dysphasie expressive. Elle a également obtenu un financement de thèse dans le cadre du Labex ASLAN. Nous la félicitons très chaleureusement et sommes ravis de pouvoir la compter parmi nous pour ces 3 prochaines années!

03/05/2013: Recherche volontaires pour expérience en MEG. Nous recherchons des participants pour notre expérience en MEG. Si vous êtes de langue maternelle française, droitier(e), âgé(e) entre 18 et 40 ans et n'avez pas de trouble de l'audition ni du langage, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse veronique.boulenger@ish-lyon.cnrs.fr.

24/04/2013: Début des pilotes MEG.

Les premières mises au point de l'expérience en MEG au département MEG du CERMEP ont commencé. Nous allons bientôt recruter des volontaires!

01/02/2013: Bienvenue à Hannu!

Hannu Laaksonen est arrivé de Finlande pour débuter un post-doc sur le projet ODYSSEE. Hannu sera chargé des analyses des données MEG sur la perception de la parole rapide.


20/11/2012: Offre de Post-Doc (date de démarrage: janvier 2013). Annonce close. Un post-doc de 12 mois à temps plein est disponible pour réaliser les expérimentations et analyser les données MEG sur la perception de la parole rapide. Le candidat idéal devra être titulaire d'un doctorat en neurosciences, sciences cognitives ou disciplines associées, et posséder de solides compétences dans l'analyse de données MEG (e.g. analyses temps-fréquence, techniques d'estimation de sources, analyses de connectivité) et en programmation (MATLAB). Des connaissances sur la parole et le langage ne sont pas nécessaires mais constituent un atout.
Les candidatures, comprenant un résumé des intérêts de recherche ainsi qu'un CV avec liste complète des publications, doivent être envoyées à veronique.boulenger@ish-lyon.cnrs.fr, avec copie à karim.jerbi@inserm.fr.
Les candidats hors Union Européenne sont invités à postuler mais doivent être en possession d'un visa. La maîtrise de la langue française n'est pas obligatoire (bien qu'elle constitue un plus) mais le candidat doit être fluent en anglais.

24/05/2012: Soutenance de mémoire. Hélène Guiraud a soutenu son mémoire de M1 Psychologie Cognitive et Neuropsychologie intitulé "Traitement de la parole à débit rapide: Stratégies en production et en compréhension" sous la direction de Véronique Boulenger et Nathalie Bedoin. Nous la félicitons chaleureusement pour le brillant travail accompli.

30/04/2012: Premiers résultats. Une expérience comportementale a été réalisée par Hélène Guiraud dans le cadre de son mémoire de stage de recherche de M1. Cette expérience consistait à examiner les processus d'adaptation aux variations de débit de parole chez des adultes normo-lecteurs et quelques enfants de CM2 (10-11 ans). Les premiers résultats ne montrent pas les effets attendus. Cette expérience pilote nous encourage toutefois à poursuivre dans cette voie, avec un constat majeur: il va falloir parler plus vite! Nous prévoyons d'affiner notre paradigme et de réaliser une seconde expérience au cours de l'été.

24/02/2012: Lancement du projet. Pour bien commencer l'année 2012, le projet a débuté début janvier. Nous sommes actuellement dans la phase de démarrage de la partie comportementale visant à déterminer comment les enfants à développement langagier typique et les adultes s'adaptent à la parole compressée artificiellement et à la parole naturelle rapide.
Les stimuli ont été enregistrés, la phase de traitement de ces stimuli est en cours. Nous devrions pouvoir commencer la passation des expériences très prochainement.

Remonter

ASLAN -  Université de Lyon -  CNRS -  Université Lumière Lyon 2 -  ISH -  Typologie -  IXXI -  DDL :  Contact |  Mentions légales |  Plan du site